Démarche / Biographie

Des bijoux à haute densité symbolique et poétique

Karine Niemand crée des « bijoux à haute densité symbolique », de précieux condensés d’art visuel et tactile, des élixirs poétiques à porter au plus près de soi.

Ces bijoux-sculptures organiques, énergiques, s’enracinent dans de nombreux symboles et références artistiques, littéraires ou philosophiques et offrent souvent plusieurs lectures ainsi qu’une signature singulière.

Après avoir designé plusieurs collections joaillières contemporaines à ses débuts, Karine Niemand oriente davantage son travail à partir de 2013, vers la création de pièces uniques, d’objets d’art et d’autres créations visuelles.

Ces œuvres uniques lui paraissent être en meilleure adéquation avec la poésie artistique recherchée et le souhait d’inscrire la création de bijoux dans une pratique plastique et un chemin artistique à part entière où de multiples dimensions « sacrées » affleurent : le féminin et le masculin, le travail corps/esprit, la « Vie » en somme.

Sont ainsi convoqués en constellation des questionnements liés au temps et temporalités, les éléments célestes et terrestres, les forces telluriques, les pulsions de l’être, les dualités de l’âme, les références aux Vanités.

Les métaux rares, argent ou or massifs, sont forgés, assemblés, texturés, fusionnés, patinés,… souvent dans un emploi combiné et associés à des pierres uniques comme les quartz à inclusions, les opales, ou de toute autre matière inspirante.

Le sérieux des matériaux et la rigueur du savoir-faire joaillier peuvent alors côtoyer un humour désinvolte, laissant la part belle à l’irrationalité, à la spontanéité et aux hasards.

Artiste inspirée se situant dans l’héritage de grands artistes joailliers parisiens -famille Vendome notamment- ou l’héritage des artistes/artisans ou des designers/artisans, réalisant eux-mêmes leurs propres créations, elle suit son chemin, inspirant peut-être elle aussi à son tour.

Artiste et professionnelle engagée

Après des études universitaires et après avoir mené à bien plusieurs expériences dans des domaines professionnels aux antipodes les uns des autres, Karine Niemand décide après un long séjour au Cambodge et au Vietnam en 2005, de revenir en France et à sa vocation artistique, via la création de bijoux.

Elle se forme en gemmologie -Diplôme de l’Université de Lyon I- ainsi qu’aux techniques de la bijouterie-joaillerie à l’école Boulle de Paris, et obtient le CAP Art du Bijou et du Joyau en 2009, en candidate libre.

En parallèle à quelques stages auprès d’orfèvres et de sculpteurs dans le métal, elle commence à exposer son travail à partir de 2010.

En 2015, elle installe un atelier-galerie à Paris, «L’Atelier Envoûtant », un atelier qui se transforme en galerie le temps d’expositions temporaires avec des artistes et créateurs invités, tout en continuant à exposer son art dans des événements dédiés aux bijoux ou aux arts contemporains.

Impliquée dans la transmission et le partage, elle s’est engagée personnellement à plusieurs reprises en soutien scolaire – français et littérature – auprès d’adolescents en difficulté ou récemment arrivés en France. Elle accueille également en stage professionnel des étudiants d’écoles de bijouterie-joaillerie.